Créer du lien entre les collaborateurs pour mieux travailler ensemble

6 octobre 2021

Depuis cette rentrée 2021, nous avons remarqué chez nos clients, une forte demande sur le besoin des collaborateurs de recréer du lien, d’apprendre à mieux se connaître et comment retravailler ensemble après cette longue période de télétravail.

Coopérer les uns avec les autres est devenu un besoin vital pour les collaborateurs. Pendant des mois, le télétravail a créé de la distance entre les collaborateurs et a bouleversé la manière de travailler ensemble. Or les avantages de la coopération sont multiples au sein d’une entreprise :

  • Partager les connaissances : les membres d’une équipe travaillent ensemble et, par conséquent, se font part de leurs connaissances et de leur expertise, cela crée un environnement ouvert à la coopération.
  • Favoriser la communication : c’est briser les frontières structurelles pour favoriser la communication entre les services et les divisions.
  • Atteindre les objectifs communs : la composition de salariés issus de différents services et de différents niveaux encourage les membres à travailler ensemble pour atteindre des objectifs communs.

La coopération, ça s’apprend, ça se construit et surtout ça s’entretient et pour la développer, le point de départ est la création de lien entre les membres de l’entreprise.

Créer du lien entre les collaborateurs

Quoi de mieux qu’un séminaire de 1 à 2 jours portant sur la cohésionLa cohésion est l'énergie que chacun choisit de mettre dans le collectif et les liens plutôt que dans sa tâche personnelle., les pratiques d’action concertée et les objectifs ?

Le séminaire de cohésion est l’un des meilleurs moyens pour allier travail et détente tout en renforçant les liens entre les collaborateurs. Il a pour objectif de renforcer les relations entre les équipes en leur faisant partager un vécu commun sur un mode différent de leur fonctionnement habituel.

Durant ce séminaire de cohésion, il est important d’inclure des activités team-building appelées également « Sérious Game ». Elles peuvent être conduites à partir d’aspects opérationnels ou d’activités externes à l’activité professionnelle. Elles portent sur la connaissance des collaborateurs entre eux et leurs relations. Après une période d’isolement, elles permettent à tous de se retrouver, consistent à développer des réseaux et de vivre ensemble sur un autre mode que celui du quotidien.

Parfois au travers d’une émotion partagée, il s’agit d’atteindre le point dit « d’expérience d’unité ». À partir de ce moment, assez facilement repérable au travers de manifestations collectives de satisfaction ou de plaisir, l’équipe se retrouve. Dès lors que cette unité est créée, les équipes peuvent élaborer une vision commune de la mission « mieux travailler ensemble ».

Citons l’exemple d’une petite entreprise dans le secteur industriel.  

Une équipe composée de techniciens en bureau d’études et d’opérateurs de fabrication se plaint depuis des mois d’avoir du mal à travailler ensemble. Chacun se fait le reproche de ne pas prendre en compte ses contraintes, d’ignorer sa réalité professionnelle : les techniciens en bureau d’études reprochent aux opérateurs de fabrication de ne pas respecter les spécifications et les cotations de pièces ; les opérateurs de fabrication reprochent aux techniciens que les plans ne soient pas suffisamment détaillés et de « faire n’importe quoi ». Les managers, pris entre deux feux, ne savent plus à quel saint se vouer ; etc.

Les managers décident d’organiser un séminaire de cohésion sur 1,5 jour pour réunir les équipes sur ce sujet. Ce travail a permis aux équipes non seulement de dégager une vision commune de ses enjeux, mais aussi de ressouder des liens mis à mal par le confinement et améliorer la coopération entre les deux services.

Rappelons-le, la performance d’une équipe, et donc, plus largement, d’une entreprise réside dans la capacité de ses membres à travailler ensemble.

« En fin de compte, toutes les opérations du monde des affaires peuvent être réduites à trois mots : les personnes, le produit et le profit. Les personnes viennent en premier. Si vous n’avez pas une bonne équipe, vous ne pouvez pas faire grand chose avec les deux autres éléments. » Lee LACOCCALee Iacocca, né le 15 octobre 1924 à Allentown et mort le 2 juillet 2019 à Bel Air, est un homme d'affaires américain, principalement connu pour avoir dirigé Ford Motor Company de 1970 à 1978 puis Chrysler de 1978 à 1992. Wikipédia..

ORGANISONS ENSEMBLE VOTRE SÉMINAIRE DE COHÉSION

Pin It

Ne manquer aucune de nos actualités en vous inscrivant à notre newsletter.


MSP CONSULTING

accompagne les entreprises dans l’amélioration de la Qualité de Vie au Travail pour contribuer au bien-être des collaborateurs et au développement de la performance.


Copyright © MSP CONSULTING. Tous droits réservés.