Sens au travail

Une part importante des actifs seraient prêts à quitter leur emploi actuel pour un travail ayant plus de sens

27 juillet 2022

 Selon un sondage Opinion Way pour l’Anact, 4 actifs sur 10 envisageraient de quitter leur emploi pour un emploi davantage porteur de sens dans les deux ans à venir (avec une proportion plus importante de jeunes, de manageurs et de femmes).

Six actifs sur 10 ont déjà quitté ou pensé à quitter un travail par manque de sens.

Les femmes sont plus nombreuses à avoir déjà quitté un travail par manque de sens, ainsi que les personnes actuellement au chômage. Les moins de 35 ans et les managers sont plus nombreux à y avoir pensé sans pour autant être passé à l’acte.

Pour les personnes interrogées, 3 dimensions contribuent à donner du sens au travail :

  • Le sentiment d’utilité d’un métier (qu’il s’agisse de se sentir utile à la société́, à la population, aux bénéficiaires/clients, ou à l’entreprise),
  • La concordance entre valeurs personnelles et professionnelles,
  • La capacité du travail à contribuer au développement de chacun (possibilité de s’exprimer au travail, d’apprendre, de progresser, d’évoluer professionnellement, esprit d'équipe constructif, aspects relationnels…).

Rappelons que le sens au travail est une notion complexe. Elle dépend de l'activité de l'entreprise, des relations entre collègues, des valeurs affichées et véhiculées par la direction de l'entreprise, mais aussi et surtout des attentes personnelles que nous avons à l'égard de notre vie professionnelle. La quête de sens est surtout une affaire personnelle.

Pin It

Ne manquer aucune de nos actualités en vous inscrivant à notre newsletter.


La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie suivante :
Action de formation 


Copyright © MSP CONSULTING. Tous droits réservés.